Le forum des Entomovores Index du Forum

Le forum des Entomovores
Le forum dédié à l'entomophagie: manger des insectes comestibles, en trouver, en élever, se documenter, partager, échanger, en parler. But: lancer le mouvement Entomovore! Nous avons créé un nouveau forum: entomovores.org

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les larves de Zophobas morio

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Entomovores Index du Forum -> Cuisinez les insectes -> Recettes et gastronomie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 20:08 (2012)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
Bonjour,

J'ai déjà vu en animalerie des larves bien plus grosses que les larves de ténébrion meunier. Après une petite recherche il me semble qu'il s'agit de Zophobas morio...
Quelqu'un a-t-il déjà essayé d'en consommer ? Est ce que le goût et la consistance sont agréable ? La cuticule de ces larves n'est-elle pas trop épaisse ?


MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 20:08 (2012)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
MessagePosté le: Dim 29 Juil - 17:57 (2012)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
Ha bah voilà, c'est de celui là que je parle dans ta presentation...  Mort de Rire
Mais, non désolé je ne sais pas. Faut essayer !  Mr Green


MessagePosté le: Lun 20 Mai - 12:18 (2013)    Sujet du message: morio Répondre en citant
bonjour
nouveau sur le forum je vais me lancer dans l'élevage de morios qui ne semblent pas plus compliqués à élever que des ténébrions; en plus j'ai déjà élevé des escargots (engraisser avec de la farine)ça doit être un peu pareil, faut juste fermer la boîte de manière non hermétique (mes escargots se balladaient sur les murs pendant la nuit et les  adultes ténébrions VOLENT la nuit)des suggestions pour des recettes succulentes? 


MessagePosté le: Lun 20 Mai - 12:57 (2013)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
les adultes ténébrions volent pendant la nuit ?? il me semblait qu'ils ne pouvait pas voler !
__________________________________________
donnez moi de la bestiole, j'en ferais de bons petits plats !


MessagePosté le: Lun 20 Mai - 20:19 (2013)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
Non fougerolles, tu te trompes. Les ténébrions ne volent pas, du moins pas dans nos maisons.

MessagePosté le: Mar 21 Mai - 10:59 (2013)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant

Formulaire de recherche
Search this site




IDENTIFICATION











Vous êtes ici
Accueil


Ressources


Documents pédagogiques


Comment gérer un élevage en classe ?




Comment gérer un élevage en classe ?
http://www.fondation-lamap.org/fr/printmail/11573
http://www.fondation-lamap.org/fr/printpdf/11573
http://www.fondation-lamap.org/fr/print/11573
http://www.fondation-lamap.org/fr/contact
http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11573/elevage-du-t-n-brion-meunier-v…



Elevage du ténébrion meunier ("ver de farine")
Auteurs:Didier Pol(plus d'infos)
Résumé:Trucs et astuces sur l'élevage en classe des ténébrions


Publication:18 Septembre 2006

Sommaire du document

Qu'y a-t-il à savoir sur le ténébrion meunier ?
Le ténébrion meunier (Tenebrio molitor) est un insecte coléoptère, ordre d’insectes caractérisé par une paire d’ailes transformées en étuis, les élytres, qui protègent l’autre paire d’ailes lorsque l’insecte ne vole pas. Les coléoptères constituent l’ordre d’insectes qui compte le plus grand nombre d’espèces différentes (quelque 100 000). Dans la nature, le ténébrion fréquente plutôt les endroits sombres et humides. On trouve sa larve, le « ver » de farine, dans les stocks de céréales ou de farine mal entretenus. Le nom de « ver » donné à la larve ne doit pas laisser croire, contrairement à ce qu’il indique, que cet animal appartient à l’embranchement des vers. Les insectes appartiennent en effet à l’embranchement des arthropodes. 
La larve est utilisée comme appât par les pêcheurs. L’élevage est facile à mener et permet d’observer tous les stades du développement d’un insecte à métamorphose complète (œuf, larves, nymphe, adulte). 
Morphologie
Le corps de l’adulte est luisant, brun à noir et mesure de 15 mm à 18 mm. Comme celui de tous les insectes, il est constitué de trois parties distinctes, la tête, le thorax et l’abdomen. 
  • La tête porte la bouche, munie de pièces buccales complexes, et deux paires d’organes des sens, une paire d’antennes et une paire d’yeux composés.
  • Le thorax porte trois paires de pattes et deux paires d’ailes. Les ailes membraneuses utilisées pour le vol sont repliées au repos et recouvertes par une paire d’ailes, transformées en étuis rigides, les élytres.
  • L’abdomen, formé de cinq segments, porte les pièces génitales.
     

Ténébrions adultes sur une tranche de pomme de terre
Noter la présence, en bas à gauche du cliché, d'une exuvie (dépouille abandonnée lors des mues)
Photo J.-F. Rodes
  
La larve, de couleur jaune, peut mesurer jusqu’à 30 mm au dernier stade. Outre la tête qui porte des ocelles (yeux rudimentaires), elle est formée de trois segments thoraciques munis chacun d’une paire de pattes de petite taille et de neuf segments abdominaux. Tous les segments sont recouverts d’une carapace rigide. 
La nymphe, de couleur blanchâtre, est la forme larvaire immobile qui conduit à l’adulte lors de la mue imaginale.
  

Nymphe
Photo J.-F. Rodes 
Alimentation
À l’état larvaire, comme à l’état adulte, le ténébrion se nourrit surtout de déchets végétaux en voie de décomposition, mais il peut aussi manger des insectes morts, de la viande, des fruits séchés, etc. En élevage, on le nourrit de farine et de son. En cas de manque de nourriture, il peut devenir cannibale. 
Respiration et circulation
Comme tous les insectes, le ténébrion a une respiration trachéenne. Les échanges gazeux respiratoires sont assurés par un réseau de trachées qui conduisent directement l’air jusqu’aux organes sans qu’il soit pris en charge par un système de transport sanguin. Il en est de même pour le gaz carbonique produit par l’activité des cellules. 
Locomotion
La larve et l’adulte marchent avec leurs trois paires de pattes tandis que la nymphe reste immobile. L’adulte, bien qu’il soit capable de voler, vole rarement et est attiré par la lumière. 
Reproduction
Le ténébrion a une reproduction sexuée. Les sexes sont séparés, mais il est difficile de distinguer les mâles des femelles car ils ne diffèrent extérieurement que par des caractéristiques très discrètes de leurs pièces génitales. Dans la nature, les adultes s’accouplent au début de l’été puis les femelles pondent 200 à 300 œufs très petits, blancs et luisants. 
Croissance et développement
Le ténébrion est un insecte à développement indirect et à métamorphose complète. Les œufs éclosent 10 jours après la ponte à 30°C, mais cette durée s’allonge si la température est plus basse. Il en sort une larve d’environ 2 mm de long de couleur blanchâtre (ver de farine). La durée de la vie larvaire dépend elle aussi de la température et varie de 10 semaines à 15 semaines en élevage. Si la température est basse, la durée de la vie larvaire peut même atteindre un an. La croissance est discontinue, c’est-à-dire qu’elle s’effectue uniquement au moment des mues, quand la larve se débarrasse de sa carapace. Les larves subissent 10 à 16 mues avant de se transformer en nymphe au cours de la mue nymphale et on trouve au fond du vivarium les dépouilles des anciennes carapaces, appelées exuvies, dont les insectes se débarrassent au moment des mues. Les larves fuient la lumière en s’enfouissant dans la farine. 
La nymphe, équivalent de la chrysalide des papillons, est caractérisée par son immobilité et l’arrêt de l’alimentation. Le stade nymphal dure une vingtaine de jours au cours desquels sont élaborés les organes de l’adulte tandis que disparaissent les organes larvaires. Elle se termine par la mue imaginale au cours de laquelle éclot l'adulte, appelé "imago". 

Eclosion de l'insecte adulte (imago)
Photo J.-F. Rodes
  
L'insecte adulte est d’abord blanchâtre et mou. Sa carapace va rapidement durcir et se pigmenter. L'ensemble des phénomènes qui conduisent de la transformation de la larve en adulte est qualifié de métamorphose.
  

Imago juste après l'éclosion
Noter l'absence de pigmentation sur les élytres
Photo J.-F. Rodes

La durée totale du développement de l’œuf à l’adulte est d’environ quatre mois et demi mais peut être beaucoup plus longue si la température est basse. L’adulte a une durée de vie d’environ six mois. 
Résumé :
- Incubation de l’œuf : 10 jours
- Développement larvaire : 2,5 à 3,5 mois
- Nymphe : 20 jours
- Adulte : 1 à 6 mois 
  
Comment s'approvisionner en ténébrions meuniers ?
Les ténébrions peuvent être achetés au stade ver de farine, en animalerie ou dans les magasins d’articles de pêche.

  
Comment faire un élevage de ténébrions meuniers ?
Les ténébrions sont des insectes très faciles à élever en classe (l’OPIE le donne en exemple d’élevage facile), demandant peu d’espace et d’entretien, et qui peuvent être manipulés sans aucun problème à tous les stades de développement. 
 
L’élevage peut se mener dans un récipient quelconque en plastique ou en verre, comme un vieil aquarium, muni d’une fermeture qui ne doit pas être hermétique pour laisser passer un peu d’air en permanence. Les ténébrions s’élèvent dans la farine complète de froment ou dans un mélange de farine ordinaire et de levure de boulangerie sèche (en granules) auquel on peut ajouter du son et du pain sec et, de temps en temps, de la carotte ou de la banane. Ces animaux n’ayant besoin que de très peu d’eau, un chiffon humide est suffisant pour maintenir l’humidité.
Placer le vivarium dans un endroit sombre et tranquille. La température optimale se situe entre 25°C et 30 °C. Si on élève des adultes, il est utile de constituer un abri, par exemple avec de vieux chiffons, pour favoriser la reproduction. Il faut aussi prévoir des abris en papier ou en carton pour éviter que les nymphes ne se fassent dévorer par les larves. Pour récupérer les œufs et les jeunes larves, il suffit de passer la farine au tamis.
Le développement peut être ralenti en cas de besoin (vacances, par exemple) en plaçant l’élevage au réfrigérateur (température de 2°C à 8°C).
  
 
Que faire de l'élevage en fin d'année ?
Même si l'on trouve le ténébrion meunier dans nos régions, ne le relâchez pas dans la nature en fin d'élevage. Dans votre élevage, les ténébrions n'ont pas été soumis à la pression de sélection du milieu naturel, et des souches adaptées à des conditions d'élevages et non pas des conditions naturelles ont été favorisées. Ainsi, en les relâchant, vous risquez de polluer génétiquement les populations déjà en place qui s'en trouveront donc affaiblies alors que vous souhaitiez peut-être les renforcer. 
Si vous ne pouvez garder votre élevage ou le donner à une autre classe, il vous faudra vous résoudre à le détruire, en l'absence des élèves (par congélation dans des sachets étanches placés par la suite aux ordures ménagères). 


MessagePosté le: Mer 22 Mai - 18:54 (2013)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
Le dernier  paragraphe résume bien le fait que les souches d'élevage sont de insectes plus faibles (moins fugeurs et c'est ce qui implique que dans les élevages, les imagos ne volent pas même s'ils sont pourvus d'ailes  Okay
__________________________________________
Vous reprendrez bien un petit ver ?


Dernière édition par Cfred72 le Mar 28 Mai - 16:33 (2013); édité 1 fois
MessagePosté le: Ven 24 Mai - 17:39 (2013)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
Yep' ! 

MessagePosté le: Sam 14 Déc - 19:28 (2013)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
 
Citation:
 Que faire de l'élevage en fin d'année ?
Et pourquoi pas un petit frichti ?
__________________________________________
Pseudo en référence au personnage d'Alexandre Astier dans Hero Corp Saison 2


MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 22:35 (2014)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio Répondre en citant
Bonsoir à tous...


Désolé, de déterrer ce sujet mais je suis nouvellement inscrit car curieux de manger les insectes de mon élevage...


Toutefois, je souhaiterais apporter quelques précisions sur l'élevage du Zophobas Morio (Ver de farine géant, ver morio...).


Cet élevage n'est pas le plus facile : Les larves de Zophobas Morio ont besoin d'être isolées pour commencer la métamorphose en cocon. C'est un travail assez fastidieux... Surtout si vous souhaitez offrir 1 Kg de vers au chocolat et qu'il vous faut 50 ténébrions...


C'est une précision importante à prendre en compte pour ne pas dégoûter les débutants. D'ailleurs, les débutants devraient préférer le ver de farine qui nécessite moins de "surveillance" pour provoquer la métamorphose.
 


MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:09 (2016)    Sujet du message: Les larves de Zophobas morio
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des Entomovores Index du Forum -> Cuisinez les insectes -> Recettes et gastronomie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  




Nos liens partenaires:

     
Retour en haut de page

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com